Chaises tombées du ciel

Suite au déménagement du focolare, nous avons nouvellement organisé l’ameublement de notre séjour qui donne sur la cuisine, dont un bloc central fait une séparation entre les deux espaces. La question se posait de s’équiper de deux chaises de bar pour permettre un repas rapide pour l’une de nous. Les avis étaient très partagés et nous ne trouvions pas de consensus. Un matin,
jour du dépôt des encombrants dans la rue, l’une de nous a eu la surprise de tomber sur deux chaises de bar, comme neuves, qui trônaient de l’autre côté de la rue. Rapportées à la maison, elles semblaient sur mesure ! Cette fois-ci, il y a eu consensus pour les conserver… Merci à la Providence de pourvoir aussi à la bonne entente entre toutes !
Muriel

Tiré de la revue Nouvelle Cité  novembre-décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *