Générosité numérique

J. V. téléphone à un collègue équatorien pour prendre de ses nouvelles et partager les soucis de celui-ci concernant sa famille et les gens de son village, sans nourriture suite à la pandémie. Il crée alors une page Facebook et envoie des mails pour faire connaître la situation précaire de ce village d’Équateur. Cette initiative met en route une grande générosité de la part des habitants du quartier et même de plus loin. Les amis et la famille de ce collègue en Équateur peuvent maintenant acheter chaque semaine du riz, du quinoa, de l’huile et des légumes. Ils préparent même des paquets que la police distribue aux plus pauvres.

Expérience de la Belgique

Tiré de la revue Nouvelle Cité  juillet-août 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *