Un voisin attentif 

Un dimanche matin, devant nous absenter pour plusieurs jours, je sors la voiture du parking couvert de la maison. Je la déplace au bord de la rue avec l’intention de fermer ensuite la porte du garage. Puis je charge les valises pour partir à notre fête de famille. Comme nous sommes prêts, nous partons. La porte du garage n’est pas visible de là où est stationnée la voiture.
Le séjour se passe normalement et la fête est joyeuse. Nous rentrons le mardi après-midi.
Visite de notre voisin qui vient nous raconter sa surprise en ayant constaté, le dimanche, que notre porte de garage était restée ouverte avec la lumière allumée à l’intérieur. De même le lundi. Il a bien cherché à nous joindre sur le mobile mais ne connaissait pas notre numéro.
Imaginant le pire, il a prévenu la gendarmerie qui est entrée et a inspecté la maison. Ne constatant rien d’anormal, les agents ont éteint la lumière et tiré la porte du garage.

Je remercie le voisin pour son attention. C’est effectivement bien moi le responsable… Cependant, je voudrais lui témoigner notre reconnaissance. Le temps passe et je ne trouve pas comment. Début janvier, mon épouse me suggère : « J’ai une galette des Rois. Si on invitait les voisins ? » Bonne idée ! Et moi, je vais préparer un “diplôme”. Ce qui est fait. Notre voisin est tout surpris de recevoir le diplôme du “voisin super attentif”…

Guy FRÉSON

Tiré de la revue Nouvelle Cité  novembre-décembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *