Les petits pains

Un samedi, tard dans la soirée, il n’y a plus de pain dans la corbeille. Quittant en courant la bibliothèque de l’université, je file dans un supermarché. Au rayon des petits pains, je trouve un homme âgé en train de charger tout le stock disponible.
Il me demande si j’ai moi aussi besoin de pain. Je fais signe que oui. Il en laisse trois dans le rayon. Son geste m’émeut tellement que je décide de n’en prendre qu’un et de compléter par des pâtes pour le week-end. Il me demande si je n’ai quand même pas besoin des deux derniers. Je réponds : « Prenez-les donc car je sens que vous en avez besoin ! ». En souriant il me remercie. Cette rencontre me laisse une grande joie.
Traduit de Neue Stadt (l’équivalent allemand de Nouvelle Cité) par Jean MAURE
Tiré de la revue Nouvelle Cité  septembre-octobre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *