Bonnes résolutions

Je me trouve étendu sur la table d’examen. De temps en temps, j’écoute les infirmières parler dehors. Dix bonnes minutes passent. Je m’impatiente, la colère me gagne, j’envisage de me plaindre auprès du médecin… Mais je me rappelle que, peu avant ce rendez-vous, j’avais de belles idées sur la manière de vivre l’instant présent. Ne voulant pas rester bloqué sur du négatif, je commence à prier pour le personnel soignant et les autres malades. Lorsque le médecin arrive, je peux répondre avec joie à ses questions.

Traduit de Neue Stadt par Jean Maure

Tiré de la revue Nouvelle Cité  juillet-août 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *