Trouver son chemin

J’étais assis dans la bibliothèque de l’université lorsqu’un jeune homme est arrivé. Il semblait désespéré.
Son aspect laissait penser à une origine orientale. Après quelques moments d’hésitation, il est venu vers moi et m’a demandé de l’aide.
Tout d’abord surpris, je n’ai pas su comment réagir. Il m’a montré une adresse où il devait se rendre par les transports en commun. Ne parlant pas l’allemand, il lui était difficile d’en dire plus. Connaissant
encore mal la ville, j’ai cherché l’adresse sur mon ordinateur portable et lui ai indiqué par écrit le chemin à suivre. Lorsque je lui ai remis mon plan, il m’a regardé et m’a dit (en anglais) : « Personne ici n’en a encore jamais fait autant pour moi. »

Traduit de Neue Stadt
par Jean Maure

Tiré de la revue Nouvelle Cité  mars-avril 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *