Dieu aide à temps

Depuis quelque temps, j’aide un Afghan d’une trentaine d’années.
Son statut de réfugié lui permet de chercher un domicile. Quant à sa fiancée, elle a trouvé un hébergement collectif. Un vrai “trou” ! Intérieurement je pense : « Seigneur, tu ne peux pas l’envoyer habiter dans un endroit aussi sordide. » Il le préfère malgré tout à un camp dont il garde un souvenir traumatisant. Il me faut agir. Je réussis à trouver deux pistes de logements via Internet, mais aucune n’aboutit. « Ne renonce pas ! » me dis-je. J’envoie donc à tous mes amis un SOS par mail.
Une heure plus tard, un couple en vacances m’appelle et me propose un logement. Une citation récemment entendue me revient à l’esprit : « Dieu aide toujours et, au plus tard, encore à temps ! »
Traduits de Neue Stadt l’équivalent allemand de Nouvelle Cité
par Jean MAURE.

Tiré de la revue Nouvelle Cité  janvier-février 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *