Accorder sa confiance

Après quelques années de mariage, nous n’avions plus rien à nous dire. Chaque tentative de nous expliquer échouait, nous donnant l’impression de jeter de l’essence sur le feu. Cela devenait insupportable. Même les enfants ayant déjà quitté la maison le sentaient. Un jour, me sentant particulièrement abattu, j’ai imploré l’aide de Dieu. Feuilletant dans le tram une revue, je suis tombé sur un article parlant d’accorder sa confiance à l’autre. Je compris qu’il ne s’agissait pas d’analyser les paroles et les faits de mon épouse mais de lui accorder ma confiance. J’ai essayé et la situation s’est lentement transformée. Après des jours de silence, nous avons à nouveau recommencé à parler ensemble.

Traduit de Neue Stadt par Jean Maure

Tiré de la revue Nouvelle Cité  septembre-octobre 2018