Etienne

Lors de la lecture du livre Pourquoi pardonner ? de Nouvelle Cité, illustré de nombreuses expériences, j’ai pensé à un homme avec lequel je m’étais retrouvé en conflit, il y a […]

Lors de la lecture du livre Pourquoi pardonner ? de Nouvelle Cité, illustré de nombreuses expériences, j’ai pensé à un homme avec lequel je m’étais retrouvé en conflit, il y a vingt-sept ans de cela. Au plus profond de moi, je ressentais l’importance de lui pardonner, malgré le mal qu’il avait fait à moi et ma famille. Cette pensée de créer une amitié
avec l’autre me revenait à l’esprit. Je la partage à des amis, qui approuvent ma démarche, tout en me conseillant de choisir les mots. Je me sens prêt à aller à sa rencontre, fort de l’unité de mes amis et de mon épouse. Je prends le temps de prier durant le trajet, et de m’arrêter à l’église du village. J’étais en paix. Deux heures de conversation
se sont écoulées avec un mélange de prudence et de confiance réciproques. Il a parlé de la douloureuse épreuve de la perte accidentelle de l’un de ses enfants à vingt-deux mois. J’ai pu exprimer la raison de ma visite : « Je pensais souvent à vous, et je voulais vous dire que même s’il y a eu des moments difficiles entre nous, je ne vous en voulais pas. » Il m’a dit de revenir avec mon épouse. Nous avons pris un verre ensemble, visité le jardinet. En revenant sur ce
passé, il prononça ces paroles : « Ça me donne à réfléchir… »