Par – 8 °C à vélo

Il y a dix jours, j’étais en Haïti par 30 °C – sans avoir avec moi aucun de mes vêtements d’été, séjour improvisé oblige. Ce matin, quelque peu inconscient, je suis sorti […]

Il y a dix jours, j’étais en Haïti par 30 °C – sans avoir avec moi aucun de mes vêtements d’été, séjour improvisé oblige. Ce matin, quelque peu inconscient, je suis sorti à vélo pour aller travailler par – 8 °C ! Ouh que j’avais froid aux mains en arrivant ! Mais comment faire autrement puisque j’ai récemment donné tout mon équipement d’hiver à un de mes étudiants haïtiens qui trouvait qu’il faisait bien froid en France ? L’amour de Dieu ne se lasse cependant pas de nous accompagner personnellement. Une amie, que je croise régulièrement le matin, observe la chose et, fort attentionnée, me recontacte dans la journée pour me faire trouver le nécessaire afin que je puisse rentrer chez moi bien couvert.

Tiré de la revue Nouvelle Cité mai-juin 2016