L’excursion

En vacances dans le Sud, nous avions projeté de passer une journée dans une petite île de la Méditerranée, avec un programme fait à l’avance. Or, ce jour-là, une personne […]

En vacances dans le Sud, nous avions projeté de passer une journée dans une petite île de la Méditerranée, avec un programme fait à l’avance. Or, ce jour-là, une personne rencontrée à l’hôtellerie se rendait dans l’île par le même bateau que nous. Elle devait visiter un oncle qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps. Au cours de la traversée, elle eut tout le loisir de nous parler de cet oncle, ermite orthodoxe, qui était bien sûr prévenu de sa visite, et devait l’attendre à l’arrivée avec son 4 x 4. Le bateau accosta et nous cherchions des yeux ce parent discret qu’elle nous avait soigneusement décrit. Au bout de quelques minutes, toujours pas de moine en vue, ni de 4 x 4. Elle chercha à le joindre mais n’y parvint pas. Avait-il oublié ? Était-il en route ? En panne ?
Elle prit la décision de se rendre à pied à l’ermitage à l’autre bout de l’île. Nous ne pouvions pas l’abandonner avec ses deux grands sacs et nous nous sommes mis en route, avec l’espoir secret de voir arriver la voiture au détour d’un chemin. Le temps de cette marche nous a paru long car nous nous sommes perdus et il fallait s’arrêter souvent, tant son chargement était lourd.
Nous sommes enfin arrivés devant le fort qui abritait le petit ermitage. Son oncle apparut sur le seuil. Elle nous présenta et demanda que nous puissions visiter sa chapelle. Installée au coeur du fort, elle était d’une grande beauté. Après le repas dans cette magnifique nature, nous avons repris notre visite de l’île. Notre programme a été bien différent de celui que nous avions imaginé, mais certainement pas moins beau. En tout cas, belle a été l’amitié partagée avec cette personne dans l’inattendu de Dieu.

Tiré de la revue Nouvelle Cité septembre-octobre 2015