Démarches

Nos rapports avec ma belle-mère ont toujours été difficiles, surtout à cause de ses convictions et de notre grande différence d’âge, puisqu’elle pourrait être ma grandmère.

Nos rapports avec ma belle-mère ont toujours été difficiles, surtout à cause de ses convictions et de notre grande différence d’âge, puisqu’elle pourrait être ma grandmère.
Mais cette phrase : « Aime ton prochain comme toi-même » m’a poussée à ne pas laisser les choses comme ça. J’ai commencé par des petites choses. Quand elle devait faire des démarches administratives qui lui paraissaient compliquées, j’allais la chercher en voiture, je conduisais doucement pour lui faire plaisir, je l’aidais à remplir les papiers et à demander les explications nécessaires pour accomplir les formalités.
Elle a dit un jour à mon mari : « Je me sens mieux avec elle qu’avec tes soeurs ou avec toi. » Et une autre fois, comme si elle pensait tout haut : « Il a fallu de nombreuses années pour que je comprenne comment j’avais pu accepter la naissance de ton mari. Maintenant je sais. Je l’ai mis au monde pour toi. » ■

Publié dans la revue Nouvelle Cité Mars-avril 2015