Qui perd gagne…

Je devais rendre un devoir d’histoire pour le lendemain qui m’aurait donné des points essentiels au résultat final du trimestre.

Je devais rendre un devoir d’histoire pour le lendemain qui m’aurait donné des points essentiels au résultat final du trimestre. J’étais assez fatiguée. J’ai mangé rapidement, fait la vaisselle, puis je suis allée étudier. Il était important d’avoir une bonne note. C’est alors que ma plus jeune soeur m’a demandé de l’aider pour ses devoirs. Elle me l’a demandé trois fois de suite mais je lui ai répondu négativement. Puis, j’ai pensé que l’aider aurait été l’occasion de l’aimer. Alors j’ai arrêté de me préoccuper de mon devoir d’histoire et pendant vingt minutes, j’ai travaillé avec elle. À la fin, j’étais heureuse de l’avoir fait. Je suis retournée ensuite à mon travail. Il était déjà tard et il me manquait encore trois pages à rédiger. J’ai demandé alors à Jésus de m’aider à écrire de belles idées. Quinze minutes plus tard, j’avais terminé et, sans plus me préoccuper, je suis allée dormir. Le lendemain, j’ai rendu ma copie et, à ma grande surprise, j’ai reçu le maximum de points.

Nouvelle Cité N° 570 Novembre – décembre 2014