Sur le terrain

Depuis plusieurs années, nous cherchions à acheter un terrain pour permettre à nos trois jeunes garçons de fuir le bruit et la pollution de notre ville et de s’y ébattre en toute liberté.

Depuis plusieurs années, nous cherchions à acheter un terrain pour permettre à nos trois jeunes garçons de fuir le bruit et la pollution de notre ville et de s’y ébattre en toute liberté. Nous en avions trouvé plusieurs mais trop lointains, trop chers et trop petits… Un beau matin, nous avons reçu une lettre de ma soeur, très angoissée. Elle venait de découvrir une maison dans la ville où son mari venait d’être nommé et, malgré tous ses appels aux banques, parents et amis, elle n’arrivait pas à totaliser la somme nécessaire pour l’achat de la maison de ses rêves pour elle, son mari et leurs deux garçons. Elle nous demandait si nous pouvions lui prêter la somme d’argent qui lui manquait. Nos enfants ont donné aussitôt leur accord et nous avons envoyé l’argent, heureux de lui venir en aide à un moment important de sa vie. Quelque temps plus tard, nous avons reçu le remboursement de ce prêt. Or, le jour même de la réception du mandat, nous avons trouvé sur le journal local l’offre d’un immense terrain boisé, dans un décor superbe au pied de la Montagne Sainte-Victoire, pour un prix bien inférieur à la somme prêtée !…
A.L.