Juillet 2011 : « Veillez et priez afin de ne pas tomber au pouvoir de la tentation. L’esprit est plein d’ardeur, mais la chair est faible. » (Mt 26,41)

Jésus a adressé ces paroles à Pierre, Jacques et Jean – pendant son agonie dans le domaine de Gethsémani – lorsqu’il les a vus vaincus par le sommeil.

Jésus avait pris avec lui ces trois apôtres, ceux qui avaient été témoins de sa transfiguration sur le mont Thabor, pour qu’ils restent près de lui dans le début de cette terrible épreuve et s’y préparent avec lui dans la prière. Ce qui allait arriver serait pour eux aussi un moment combien douloureux.

« Veillez et priez afin de ne pas tomber au pouvoir de la tentation. L’esprit est plein d’ardeur, mais la chair est faible. »

Si, dans un tel contexte, ces paroles sont une recommandation de Jésus à ses disciples, elles reflètent avant tout son état d’âme, la manière dont il se prépare à l’épreuve. Face à la passion imminente, Jésus prie de toutes les forces de son esprit, il lutte contre la peur et l’horreur de la mort, il se jette dans l’amour du Père pour demeurer fidèle jusqu’au bout à sa volonté. Et il incite ses apôtres à faire de même.

Jésus nous apparaît ici comme le modèle de celui qui doit affronter l’épreuve. Jésus se présente à la fois comme le modèle de celui qui doit y faire face et comme un frère qui se tient à nos côtés.

« Veillez et priez afin de ne pas tomber au pouvoir de la tentation. L’esprit est plein d’ardeur, mais la chair est faible. »

L’exhortation à la vigilance revient souvent sur les lèvres de Jésus. ‘Veiller’ pour lui signifie ne jamais se laisser vaincre par le sommeil spirituel, se tenir toujours prêt à accueillir la volonté de Dieu, savoir en saisir les signes dans la vie de chaque jour, savoir surtout lire les difficultés et les souffrances à la lumière de l’amour de Dieu.

Cette vigilance repose sur la prière, indispensable pour vaincre l’épreuve. Mais nous pouvons compter aussi sur la force de l’Esprit Saint pour surmonter notre fragilité c’est-à-dire « la faiblesse de la chair ».

« Veillez et priez afin de ne pas tomber au pouvoir de la tentation. L’esprit est plein d’ardeur, mais la chair est faible. »

Comment vivre la Parole de Vie de ce mois ?
Nous pouvons tous prévoir que nous serons confrontés à des épreuves petites ou grandes. Epreuves normales auxquelles le chrétien se trouve forcément confronté un jour ou l’autre.
Or la première condition pour surmonter toute épreuve, nous avertit Jésus, est la vigilance. Soyons bien assurés que Dieu ne les permet pas pour que nous nous découragions mais afin que nous mûrissions spirituellement en les surmontant.

En même temps, il nous faut prier afin d’écarter deux grandes tentations qui nous guettent davantage dans les moments d’épreuve : d’une part la présomption de nous en sortir par nous-mêmes ; de l’autre, le sentiment opposé, c’est-à-dire la crainte de ne pas y arriver, comme si l’épreuve était supérieure à nos forces.

Jésus nous assure au contraire que le Père du ciel ne nous laissera pas manquer de la force de l’Esprit Saint, si nous veillons et le lui demandons avec foi.